SEEPH 2018 : Quel avenir pour l'intégration en entreprise des travailleurs handicapés ?

Emploi|

Abonnez-vous à la newsletter

Du 19 au 25 novembre 2018, se tiendra la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH). L’événement, organisé par l’association LADAPT, met en place de nombreuses actions militantes dans toute la France. L’objectif de cette semaine : faire évoluer les mentalités, combattre les préjugés et changer la perception du handicap en entreprise.

La SEEPH : l’événement qui bouscule les mentalités
La Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), organise quelques 150 actions sur tout le territoire : des actions de sensibilisation pour combattre les idées reçues ; des conférences et tables rondes pour mobiliser les instances publiques, fondations, médias et entreprises ; des « actions emploi » pour mettre en relation des travailleurs handicapés avec des recruteurs et ainsi combattre les préjugés quant aux capacités professionnelles des travailleurs en situation de handicap.

En septembre 2017, la France comptait plus de 500 000 demandeurs d’emploi handicapés, soit deux fois plus que fin 2010. Aujourd’hui, le taux de chômage des personnes en situation de handicap atteint 19%, près du double du taux global !

La SEEPH est aussi l’occasion pour les entreprises de montrer leur engagement en faveur de l’insertion des travailleurs handicapés. C’est le cas de Manpower, depuis 2010, mène une politique forte pour favoriser l’employabilité de ses salariés handicapés, permanents comme intérimaires. Elle accompagne également ses entreprises clientes pour les aider à mieux intégrer ces salariés.
Résultat : Le nombre de salariés permanents s’étant déclarés avec une reconnaissance de travailleurs handicapés de Manpower France a été multiplié par 6 en huit ans.

Une démarche en accord avec celle de l’ensemble de la profession : Prism’emploi, qui rassemble 600 entreprises du secteur, vient de signer avec l’Etat un accord visant à augmenter le taux d’emploi des personnes handicapées, chez ses adhérents comme chez leurs clients.

Les obligations légales concernant les travailleurs handicapés en France
Rappelons qu’une obligation légale existe en France concernant l’emploi des travailleurs en situation de handicap. La loi de 1987 stipule que les entreprises françaises de 20 salariés ou plus (tous secteurs d’activités confondus, privés ou publics), doivent employer, à temps partiel ou à temps plein, un taux de travailleurs handicapés représentant au minimum 6% de leur effectif total.

Cette mesure ne s’applique pas aux petites PME de moins de 20 salariés.

Si le taux d’emploi minimum n’est pas atteint, l’entreprise se voit alors contrainte de verser une contribution financière annuelle à l’AGEFIPH pour les entreprises du secteur privé et au FIPHFP pour les entreprises du secteur public.

Pour en savoir plus sur cette contribution et sur les entreprises concernées par l’obligation, renseignez-vous sur Service-Public.fr.

Quel avenir pour le financement de l’aide aux travailleurs handicapés ?
Si par le passé, ce système de contribution financière a fait ses preuves, aujourd’hui, il ne suffit plus à garantir l’insertion des travailleurs handicapés en entreprise.

En effet, l’Agefiph se trouve actuellement dans une situation précaire, due à un important manque de financement. Non seulement le seuil des 6% n’est pas atteint, mais d’autre part, l’Agefiph n’est plus en mesure de financer ses missions d’accompagnement des travailleurs handicapés, dont la principale est le maintien de l’emploi.

Manpower et le handicap

• Depuis 2010, Manpower détache chaque année entre 5 000 et 6 000 travailleurs intérimaires handicapés, dans plus de 5 800 entreprises clientes.
• Au 1er semestre 2018, Manpower a détaché 3912 travailleurs intérimaires handicapés.
• Manpower forme en moyenne 550 intérimaires handicapés par an.
• En huit ans, Manpower a intégré près de 200 travailleurs handicapés permanents.
• Le taux d’emploi global de salariés permanents handicapés a été multiplié par 6 depuis 2010.
• Les référents « Mission Handicap » organisent un aménagement de poste tous les dix jours dans l’entreprise.
• En 2017, 35 000 missions d’intérim ont été confiées à des travailleurs handicapés.

Patrons de PME, réussir votre recrutement, c'est d'abord mieux vous connaître !

 

ARTICLES POPULAIRES

Quel est le coût d'un intérimaire pour une entreprise ?

Coût d’un intérimaire pour une entreprise : comment le calculer facilement ? Pour faire face aux difficultés liées au recrutement, de plus en plus de PME se tournent vers l'intérim lorsqu'elles doivent faire face à un im...

Sourcing de candidats : Nos 6 astuces pour réussir cette étape

Les outils à utiliser pour sourcer vos candidats Comment faire du sourcing de candidats ? Pour mettre toutes les chances de votre côté lors d'un recrutement, vous devez réaliser un sourcing de candidats efficace et rigou...

Externalisation du recrutement : avantages et inconvénients

Les avantages et les inconvénients d’externaliser un recrutement Externalisation du recrutement. Avant d'entamer un recrutement, vous devez choisir la méthode à utiliser. Souhaitez-vous réaliser cette tâche en interne ? ...